Freelance : mes 5 erreurs de débutante !

4/10/2018 Soraya Bay 11 Comments



Hey mes surimis ! 




J'espère que vous allez bien. 
Aujourd'hui, je reviens avec un article sur ma vie de freelance. Souvenez-vous, en octobre je vous avais fait un article sur les choses qui avaient changé depuis que j'étais entrepreneur. Voilà maintenant sept mois que je suis auto-entrepreneur et vous êtes de plus en plus à me poser des questions sur Instagram ou par mail à ce sujet et souvent lorsque je vous raconte un peu ce qui m'arrive, vous êtes surpris. Comme si vous aviez l'impression que dans ma vie d'indépendante tout est beau, tout est rose alors qu'en fait non. Je me suis dis que ce serait bien de vous raconter la "vie réelle", les bas que je rencontre (et croyez-moi qu'il y en a !). Lorsque l'on est entrepreneur, on passe par toutes les phases "Cool tout va bien !", "Comment je vais régler ça ?","Ma vie est trop belle !","Je vais regarder les annonces, je renonce, je veux un travail !" etc un cycle qui se reproduit chaque semaine ahah. Au travers de mes erreurs, je vous raconte mes sept premiers mois en tant qu'auto-entrepreneur


Mes 5 erreurs en tant qu'auto-entrepreneur 



Un seul gros client, tu n'auras pas 


La plus grande erreur est de commencer avec un seul "gros client" sans se soucier de la suite lorsque le contrat se terminera. J'ai commencé avec deux clients, un client important qui m'apportait un revenu adéquat et un plus petit qui tout seul, ne pourrait pas me permettre de vivre. Je ne me suis pas souciée de la fin de ses contrats car je me suis dit que je m'occuperais de la recherche d'autres clients, en temps voulu. Surtout que le gros client, ne me permettait pas d'accepter d'autres clients à côté comme la charge de travail était déjà conséquente. Avec le recul, je me dis que j'aurais dû anticiper davantage cette fin de contrat et multiplier les plus petits contrats en même temps. 


Les périodes creuses, il y en aura 



Lorsque mon devis avec mon "gros client" s'est terminé, j'arrivais à une période creuse dans mon activité. Il faut se renseigner et savoir anticiper. En effet, dans chaque activité, il y a des périodes de l'année où le travail est plus dense et d'autres périodes où c'est le néant. Par exemple, pour mon activité, les trois périodes creuses sont janvier, juillet et août. Il me faut donc anticiper ces périodes et ne pas m'en vouloir si je ne trouve pas de contrats à ces périodes, c'est normal ! 


Des gens malhonnêtes, tu connaitras 



J'en ai tellement connu, je pourrais vous raconter tout un tas d'histoires à ce sujet ! 

Je suis une femme de 27 ans qui a ouvert son auto-entreprise il y a sept mois, pour certaines personnes, mon profil est synonyme de naÏveté et de "on va l'arnaquer". Ce qui pour certains à fonctionner, j'ai eu des rendez-vous avec des futurs clients qui m'ont dit vouloir travailler en ma compagnie et qu'ils allaient signer mon devis. Lorsqu'il fallait mettre en place la stratégie de leur entreprise, on me disait " très bien vous pouvez commencer à travailler, on vous envoie le devis". Non seulement je n'ai jamais eu le devis signé, plus aucun signe de vie et surtout toutes les idées que je leur avais divulgué ont été piquées ! 

Il y a ceux qui me demandent de travailler bénévolement pour eux les six premiers mois, puis "dès qu'on voit que ce que vous faites est efficace pour notre société, on pourra vous payer", bien suuur ! 
Ceux qui vous proposent un "tarif de cinq euros" sérieusement ???? Et lorsque vous refusez, on vous insulte et vous bloque. 

Les personnes qui vous font déplacer quatre fois pour avoir comme discussion en face à face "je veux une nouvelle proposition de tarifs moins élevée par mail. J'attends votre retour" puis après quatre déplacements, quatre négociations, ne vous donnent plus de signe de vie. 
Et tellement d'autres histoires ! Un conseil : accrochez-vous, car même si on m'avait prévenu que c'était un métier difficile, lorsque l'on y est réellement, on se demande parfois s'il n'y a pas de caméra cachée. 



Dissocier la vie personnelle et professionnelle, tu feras



Certains clients ne vous feront pas de cadeaux. Ils vous enverront un mail le vendredi soir en exigeant que tout soit effectué pour le lundi matin. Oui, mais comment vous dire ? J'ai des trucs prévus ce week-end ! "Allez, à lundi matin !" et vous passez votre week-end dessus. Pareil, lorsque j'avais décidé de me prendre une semaine de vacances sans travailler car j'avais réellement besoin de cette pause

J'avais mis un mail d'absence en disant aux clients qu'en cas d'extrême urgence, ils pouvaient me joindre sur mon téléphone perso. Sauf, qu'on n'a pas la même définition "d'extrême urgence" et j'ai reçu des appels de leurs parts. Si vous laissez tout passer dès le début, les clients en profiteront et le jour où vous leur direz que vous ne pouvez pas exécuter leur tâche un dimanche, ils le prennent mal. La limite est à effectuer dès le début. 


Bénévole, sur ton CV tu ajouteras 


Lorsque l'on est auto-entrepreneur, on fait tout nous-même, c'est-à-dire que parfois je passe des journées entières à faire des devis qui ne seront jamais signés ou au contraire des devis qui déboucheront par la suite par une collaboration. Qui dit devis, dit facture, rémunération... Sauf qu'à ce jour, j'ai plus de factures impayées que de factures payées !! Pour la simple raison : mon travail a été effectué mais mon client ne me paye pas

Me voici donc à me renseigner sur toutes les démarches à effectuer lorsque ton client est malhonnête, ne te donne plus signe de vie mais utilise bien ton travail qui a été effectué en temps et en heure. 

Lorsque vous vous lancez, ayez de bonnes économies car entre les périodes creuses, les charges à payer ainsi que les factures impayées des clients, parfois vous vous retrouvez  en fin de mois avec une entrée d'argent inexistante. La joie ! 



Voilà mes surimis pour mes 5 erreurs de débutante en tant qu'auto-entrepreneur. Je ne veux pas être négative mais juste honnête avec vous. Les erreurs nous font avancer, je sais que j'en ferais d'autres mais je garde espoir sur les gens honnêtes que je rencontrerais. Rassurez-vous, il y a des clients avec qui tout se passent bien et vous paient en 48H, même si cela reste très rare à ce jour.



Dites-moi mes surimis, si vous souhaitez que je fasse plus d'articles au sujet de l'auto-entrepreneuriat. 



A TRES VITE ! 

POUTOUX MES SURIMIS

11 commentaires :

  1. Ce genre d'article m'intéresse beaucoup, oui !

    RépondreSupprimer
  2. Hello ma belle !
    Moi je dis oui a une plus d'articles dans ce sujet là ! Je me doutais bien que c'était pas facile tous les jours mais c'est désolant de voir des clients aussi profiteurs et mal honnêtes ! Heureusement que tu as quand meme des clients qui te règle en temps et en heure aussi !
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohh oui, on m'avait prévenu que j'allais être confrontée à des choses pas cools en auto-entrepreneur mais quand on le vit, on hallucine parfois !
      Je prends note pour plus d'articles à ce sujet, je te remercie pour ton message !

      Des poutoux <3

      Supprimer
  3. Olàlà...Que d'embûches dans le parcours d'auto entrepreneur! Je te souhaite beaucoup de courage...Toute expérience heureuse ou malheureuse te rendra plus forte, sois en sûre!
    Bravo en tout cas de t'être lancée la dedans!
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Julie pour ton message et tes encouragements.
      Quoi qu'il arrive on grandit & on apprend :)

      Des poutoux <3

      Supprimer
  4. Hello Soraya,
    Merci pour ce post à cœur ouvert. Je trouve très intéressant de connaître l'envers du décor et je rejoins Mervé pour plus de posts à ce sujet ! Tu es très courageuse de t'être lancée dans cette belle mais périlleuse aventure. Tout est expérience, on a tant à apprendre.
    Je t'envoie tout plein d'ondes positives et mon soutien !
    Des bisous ma belle ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message.
      Je note bien que vous souhaitez plus d'articles à ce sujet.
      Je te remercie pour ton soutien & comme tu dis, ça nous apprend...!

      Des poutoux <3

      Supprimer
  5. Je vais envoyer ton post à une de mes amies qui monte sa boite en parallèle du master en ce moment ;) merci de partager ton vécu et les gens qui essayent de t'arnaquer ou te font bosser pour rien, mon dieu ils n'ont honte de rien... des bisous ma douce et encore bravo pour tout ce que tu as accompli!

    RépondreSupprimer
  6. Coucou ma jolie!
    Très intéressant ton article! Cela fait peur cette malhonnêteté ambiante! Bravo pour ta persévérance et comme tu dis, il ne faut pas se décourager! Ce serait génial que tu nous fasses d'autres revues sur ton activité! Tu nous livres plein de bons conseils!
    Gros bisous ma jolie!
    Valérie

    RépondreSupprimer
  7. Très intéressant ton article ! Je pense qu'on apprend en passant par ces expériences.
    Au fait, tu t'es reconvertie dans quel domaine ?
    Belle journée XxX
    www.laminutefashion.com

    RépondreSupprimer

Merciii beaucoup ♡