Si j'écoutais la société...

2/16/2018 Soraya Bay 6 Comments


Hey mes surimis ! 

J'espère que vous allez bien. 
Aujourd'hui, on change radicalement de sujet par rapport à ce que j'ai l'habitude de vous proposer. Comme vous le savez, j'aime beaucoup écrire sur différents thèmes, ce qui permet de toucher plus de personnes avec mes articles mais surtout de me "libérer". L'écriture est un exutoire pour moi, d'où mon épanouissement avec ce blog. 
Alors vous devriez comprendre si vous me lisez depuis un moment, que j'ai un peu de mal avec la société qui nous entoure, tous les diktats et le fait que l'on est obligé de nous ranger dans des cases. Je dénonce souvent également le fait que "la vie d'adulte" n'est absolument pas comme je l'avais imaginé (pour preuve mon article sur les 10 choses qui n'arrivent que dans les films) et que "vieillir" me fait peur. Maintenant, j'aimerais dénoncer la société qui nous entoure et tout ce qu'on nous inculque pour toujours nous sentir davantage manipuler et nous mettre dans des cases pré-conçues. 

Chère société dans laquelle je grandis et qui me révolte davantage au fil des jours, si je t'écoutais :


1 - Je me sentirais obligée de manger gluten-free


Soudainement, la moitié de la population a décidé d'être intolérante au gluten et de vouloir se nourrir que de graines. Prétextant, que le lait est mauvais pour la santé et qu'il faut le radier de notre alimentation. Tout un tas de gamme s'est donc étendu dans les rayons de nos supermarchés en précisant la mention "sans gluten" et bien entendu ces produits ont un budget plus élevé.


2 - Je serais riche avec un BAC + 5


"Avec des études, vous êtes obligés d'avoir un métier", "Vous gagnerez bien votre vie".
Est-ce qu'on peut déjà commencer par éviter le chômage avec un bac + 5 et ensuite penser au salaire ? Et soyons honnête et réaliste, on ne nous propose que le SMIC avec un master en poche et si on arrive à négocier on aura le droit à "Je vous paye 20 euros de plus que le SMIC quand même" AH BEN MERCI POUR CETTE GRANDE GENEROSITE. Nous prétextant que si on ne peut nous payer plus, c'est parce qu'on manque d'expériences. J'en reste révoltée.

3 - J'aurais peur de dépasser la taille 42


Les publicités nous rappellent que l'on doit être mince. Les produits "minceur", les patch, les boissons drainantes etc.  Les commentaires sur les réseaux sociaux dès qu'on aperçoit un ventre un peu arrondi, une hanche plus épaisse et j'en passe. Et bien entendu en 2018, on a encore le droit à : " si t'es gros, c'est parce que tu manges trop. Si t'es mince, c'est parce que t'es anorexique et tu ne t'alimentes pas", il n'y a évidemment aucun autre facteur qui entre en compte dans le poids, ben oui !

4 - Je ne sortirais plus de chez moi en regardant tous les reportages


... et serais tellement parano. A force de lire les faits divers et d'entendre tous les reportages, je suis flippée de notre société. Je crois que la remarque qui me rend folle est lorsqu'il y a un fait divers parce qu'une femme est rentrée chez elle, seule tard le soir et il lui est arrivé quelque chose, "c'est sa faute, on ne rentre pas seule chez soi". Oui mais ON FAIT COMMENT ? On prend des chauffeurs Uber qui nous draguent et ne nous rassurent pas en prenant des détours durant la course. On embête tout le monde pour se faire raccompagner et lui faire un détour sur sa route initiale ? On sort avec sa bombe lacrymogène pour se rassurer comme on peut ? Ou alors tout simplement on reste enfermé chez nous parce qu' "on sait jamais, avec tout ce qu'on entend". C'est ça la vie ? Vivre dans une peur constante. 

5 - Je serais mariée et j'aurais un enfant avec le premier venu


Au dessus de 25 ans, tu peux être la personne la plus heureuse au monde, être comblée comme tu le souhaites si tu n'es pas mariée ou tu n'as pas un enfant (ou tu n'as pas prévu d'en faire sur une courte période), on te posera sans cesse la question suivie d'un "tu attends quoi ?" pour les remarques les plus classiques. Sinon, on te regardera avec mépris en te lançant un "mais t'es heureuse ?". Comme si l'épanouissement d'une personne se résumait à son statut marital. Et si la personne ne souhaite pas d'enfant ? Et si la personne ne peut tout simplement pas avoir d'enfant ? Vous y pensez ? Vous savez mieux qu'elle, ce qui est bon pour elle, et son bonheur ? Et si la personne n'a pas encore trouvé la personne avec qui elle souhaite fonder une famille, elle doit prendre la première personne qu'elle rencontre pour entrer dans le moule et éviter toute réaction désobligeante de la part de la société ?

6 - Je dirais que le pire métier est d'être député


Je crois que tout le monde se souvient de l'affaire récente de Fillon avec sa femme Pénélope, ou encore de tous les avantages que peuvent bénéficier les députés et de leurs plaintes " de pourris gâtés" qui méritent tout notre mépris. Quand je lis, qu'une femme de député se plaint parce qu'ils ne peuvent pas acheter une voiture d'une certaine marque ou que d'autres se plaignent de leurs conditions. Je ne peux que m'insurger d'un tel comportement. A les écouter, c'est le métier le plus malheureux (alors qu'ils ne méritent pas tous ces avantages).  Je laisse un député travaillait autre part et croyez-moi qu'il va savourer sa place à son retour.


7 - J'aurais le droit de tout dire derrière un ordinateur


Ahhh Internet et les réseaux sociaux, cette magie. Comme si, comme nous sommes qu'un pseudo sur Internet, on a le droit de tout dire, de donner la leçon à tout le monde et faire la morale. Les "Monsieur je sais tout" apparaissent et ne lâchent rien. Parfois arrogants, souvent insultants, sous prétexte qu'on ne les retrouvera jamais, on peut tout dire sous un nom "anonyme". Je suis fatiguée des donneurs de leçons, des commentaires tous plus agressifs les uns que les autres sur des sujets fragiles.

8 -  Je dirais qu'un étudiant est fainéant et lui ferais croire qu'il peut accéder au métier qu'il souhaite


Si j'écoutais la société si un étudiant ne trouve pas de travail c'est parce qu'il ne se bouge pas et est fainéant. Vous ne vous rendez pas compte de la simple difficulté à décrocher un entretien. Mais la société ne s'en préoccupera pas. Tout comme on nous fait croire, que si l'on veut exercer le métier que l'on souhaite, c'est possible. On est dans une société où lorsqu'un professeur voit tes lacunes, (et je ne pointe pas du doigts tous les professeurs) il te laisse de côté ou pire encore te rappelle tes difficultés et à quel point tu n'y arriveras pas. Je ne compte pas le nombre de professeurs qui a pu me descendre et me décourager au cours de ma scolarité, privilégiant toujours les mêmes.
Sans compter, les métiers qui nécessitent une école privée. Lorsque tu n'as pas les moyens de te payer cette école, tu dois dire au revoir au métier qui te passionnait tant. Arrêtons de nous faire croire le contraire et de baisser les aides des étudiants qui doivent survivre pour étudier.

9 - Je consommerais toujours plus


On est dans une société de consommation et une société matérialiste. On nous pousse à toujours plus dépenser, nous empêchant de faire des économies, augmentant sans cesse les taxes. Pire encore, en rendant des services ou des produits primordiaux à notre quotidien, qu'ils ne cesseront d'augmenter.


10 - J'aurais peur de te raconter chacune de mes réussites


Car c'est bien connu, la réussite est synonyme de jalousie chez les autres. On t'encouragera jusqu'à un certain stade car soyons honnête, les gens veulent te voir briller mais moins qu'eux même. Alors, j'ai l'impression qu'une personne pas très heureuse, emportera toute la sympathie mais une personne qui se bat pour réussir et arrive à atteindre ses objectifs, dérangera toujours. "Pour vivre heureux, vivons cachés", cette phrase n'a jamais été aussi vraie dans notre société.



Je me suis arrêtée sur ces dix points mais chère société, j'aurais pu continuer à t'énumérer une grande liste sur la déception que tu me fais ressentir face à toi, jour après jour. J'ai peur de l'avenir et du monde dans lequel je dois continuer d'évoluer. 


POUTOUX MES SURIMIS !
A TRES VITE !

6 commentaires :

  1. Coucou ma belle !
    Je te comprends bien c'est vrai qu'on a certaines déceptions !
    C'est clair qu'on est sous payer même avec un Master en poche et c'est bien difficile de décrocher le premier emploi.. rien que pour un stage j'ai du enchainé tellement d'entretiens !!!
    Mais bon faut bien rester positives pour continuer à réussir hihi :)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mervé !

      Je te remercie pour ton message.
      Tu as totalement, restons positive :))

      Des poutoux <3

      Supprimer
  2. ooh mais tellement vrai!Etre soi-même et le rester, avec ses valeurs, ses envies et ses ambitions, c'est un combat e tous les jours!
    Je suis en création: les gens me donnent leurs doutes et me disent que c'est chaud; je suis vendeuse à domicile: ils me disent que ce n'est pas un métier;quand je suis partie travailler à l'étranger: oh lala, mais que vas-tu faire quand tu vas rentrer... si je les écoute tous, je ne fais rien!
    bises
    flo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message et ton avis Flo !
      Je suis tellement d'accord avec toi... Courage !

      Des poutoux <3

      Supprimer
  3. Il faut être assez fort pour envoyer valser tout ça et apprendre à se connaître et à s'écouter, ce que très peu de gens font.
    J'ai 40 ans, pas de mec et pas d'enfant par choix, je suis bien plus heureuse que certaines personnes qui se sont forcées à rentrer dans le moule alors que cela ne leur correspondait pas. Je ne dis pas qu'il faille faire ceci ou cela pour être heureux mais juste que ce n'est pas aux autres de nous imposer nos choix. La société dont tu parles si justement adore dicter leur attitude aux gens et en particulier aux femmes qui sont sommées de se reproduire pour connaître l'épanouissement suprême. Bref, ça fait bien longtemps que je lui dis m... à cette société, mieux je ne lui dis plus rien, elle m'indiffère au plus haut point...
    Bonne continuation, ton blog est sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mille fois sincèrement pour ton message avec lequel je suis totalement en accord.
      Je souhaite d'être toujours épanouie <3

      Supprimer

Merciii beaucoup ♡