Mes désillusions d'adulte

7/28/2017 Soraya Bay 16 Comments



HEY MES SURIMIS ! 


J'espère que vous allez bien. 
Aujourd'hui, on ne va pas parler mode sur le blog, j'avais envie d'aborder un autre sujet avec vous. 
Souvenez-vous, en mai 2016, j'avais fait un article : les 5 réflexions qui m'exaspèrent le plus sur mes 25 ans, ce post reste encore valable car quand on a 26 ans, les remarques sont décuplées, et les gens se permettent de plus en plus de vous juger vous et votre vie. 

Pour cet article, on va s'intéresser à un nouvel angle : quand j'étais petite, j'imaginais ma vie d'adulte, bon "adulte" je ne sais pas quand on le devient vraiment, mais je me rends compte que je l'avais peut-être un peu trop fantasmé. Tu sais comme si un jour, j'allais me réveiller en ayant une vie parfaite tout droit sortie d'un film. Bon oubliez-le "A 25 ans, je serais mariée, j'aurais un enfant, un CDI et j'aurais acheté une maison" les souhaits et la vision changent avec le temps. La réalité est toute autre chose et j'ai décidé d'en parler avec vous ! 

1 - Manger des céréales le matin et boire du coca


Tous les matins, il m'est impossible de partir sans avoir mangé mes Nesquick et bu mon chocolat chaud...Moi, qui pensais qu'en devenant grand, on devait se lever et boire son café pour avoir de l'énergie... Je bois que très rarement du café, même à la cafét' de la fac, je prenais mon chocolat chaud pendant que les autres faisaient leur pause café ahah

Aussi, j'imaginais qu'en étant adulte, je commanderais du vin à table quand j'étais au resto ou chez des amis, au lieu de ça je demande toujours un Coca...light ! Ahah Comme j'imaginais aller dans de grands restos chics alors qu'à chaque fois qu'avec mes potes on a le choix, on se dirige directement vers le Mac do' ! ahah de grands enfants.


2 - Bouder ma meilleure amie


Je ne suis pas de nature jalouse et j'ai besoin de mon espace et de ma liberté. A une exception, ma meilleure amie... Bon déjà à 26 ans, je l'appelle toujours "ma meilleure amie" et ça j'y tiens ! ahah 
Ensuite, il m'arrive de la bouder comme quand on était au collège, (ça fait plus de quinze ans qu'on est BFF) oui oui, rassurez-vous c'est passager... mais c'est la seule personne que je boude. Mon entourage amical est composé en très grande majorité de mecs car je ne m'entends pas vraiment avec les filles, ou du moins c'est elles qui ne s'entendent pas avec moi ahah, toujours une histoire de jalousie, de concurrence etc. Mais avec ma meilleure amie, c'est différent et c'est peut-être pour ça que je suis un peu possessive avec elle ! #love

3 - Etre toujours fauchée

Vous vous souvenez quand on était petit et qu'on avait le droit à un peu d'argent de poche ? Les parents disaient que c'était pour qu'on apprenne à gérer notre argent. Sauf, que je n'imaginais pas que dix ans plus tard, on serait dans un monde de merde comme aujourd'hui, j'allais passer ma vie à être à découvert et à éviter mon banquier ! Comme dans les films, j'ai le numéro de mon banquier enregistré dans mon téléphone, et dès qu'il m'appelle, je ne décroche pas ahah
J'ai espoir de finir un mois sans être à découvert !! (Je peux le faire ! #tentedesautopersuader)

4 - Etre aussi sensible


Bon alors là encore, je dois me confier... Quand j'étais petite, je pensais que quand on était adulte, on ne pleurait pas...! Oui oui, c'est véridique ! Pour moi, on passait un espèce de stade dès vingt cinq ans qui nous empêchait d'avoir des larmes qui coulent pour le reste de notre vie quelle que soit la situation. Alors quand je me retrouve au milieu du cinéma à vingt six ans devant un film en train de me vider de toutes mes larmes. Je me dis que ma naiveté est encore bien trop présente ahah.

5 - Les commérages


Vous vous souvenez les "pssst machin a dit que machin", "la rumeur dit que blablabla" ? Je pensais que c'était seulement au collège ! Puis quand tu passes le lycée, tu te dis qu'à la fac ce sera du passé. Détrompez-vous c'est encore pire ! Quand on arrive en master et qu'on se rend compte que ce qui bercent les journées se sont les
fausses rumeurs, tu tombes de haut. 

Quand tu commences à travailler, et que tu te rends compte qu'entre collègues, c'est encore pire... je veux retrouver ma vision de petite fille ! Il est où le monde PEACE & LOVE ?


Voilà pour mes 5 principales désillusions d'adulte, rassurez-vous, il y a des trucs cool à devenir adulte : la liberté, l'indépendance etc mais je dois dire que lorsque je repense à ma mini version, ça me fait rire d'avoir cru en des choses totalement absurdes... Quelqu'un a le remède pour ne plus pleurer ? ahah N'hésitez pas à partager votre expérience ! 

POUTOUX MES SURIMIS !
A TRES VITE !

16 commentaires :

  1. Coucou ma belle !!
    Haha je suis morte de rire je pensais absolument comme toi ! Mais clairement je suis toujours aussi gamine dans ma tête ! J'aime aller au mc do, je boude parfois ma "meilleure amie" aussi haha xD Et bien évidemment toujours pas de mari encore moins d'enfants j'essaye d'y croire à ça je vais trouver mon prince charmant haha :P
    Bisous ma douce <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est pour ça qu'on s'entend si bien ! Ahah
      Mais ouiiiiiiiiii tu vas trouver ton prince, j'en doute pas !! hihi

      Des poutoux

      Supprimer
  2. Hello!
    Comment vas tu ? J'ai adoré cet article! Moi aussi en devenant adulte et surtout en commençant à travailler, je pensais que les commérages et cancans à deux balles seraient finis. Bah non, même dans une entreprise avec des gens qui pourraient être tes parents, ça vole pas plus que la cour de récré du collège. C'était mon premier job et ça m'a un peu blasé du monde de l’entreprise ... Sinon c'est vrai que quand on est ado, on fantasme un peu notre vie d'adulte en mode "30 ans sinon rien " (je kiff ce film) et au final, passé les 25 ans, on se rend compte que c'est pas trop ça. Mais faut pas se prendre la tête, faire les choses à son rythme et au feeling ;)
    Bisous et bonne soirée
    Mimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mimi,

      Merci pour ton message ! Je vois qu'on est totalement en accord sur le sujet... :)
      Au final, comme tu dis il ne faut pas se prendre la tête, et avancer à son rythme sans prendre en compte le jugement des autres ;)

      Des poutoux !

      Supprimer
  3. Bon ben je dois avouer que j'ai du perdre mon âme d'enfant car si j'aime toujours le mcdo et que je peux facilement pleurer devant n'importe quel film, je rentre (presque un peu trop) dans toutes les cases d'adultes : Pacsée, maman et propriétaire d'ici l'automne. Le matin mon indispensable est le café et au resto ou en soirée je ne crache jamais sur un verre de vin. Par contre je suis une vraie commère (j'ai toujours les potins à relater aux filles de ma promo étudiante, je sais tout ce qui se passe dans mon immeuble etc). Bref... j'avoue que maintenant lame d'enfant c'est ma fille et que c'est chouette aussi comme ça ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha ton commentaire m'a fait rire Charline ;)
      Le plus important est d'être heureux et d'avancer à son rythme.
      Puis regarder un Disney, en prenant l'excuse que c'est pour sa fille, ça peut être cool aussi ! hihi

      Des poutoux

      Supprimer
  4. Wah je viens d'avoir 18 ans en juillet et j'avais moi aussi la vision parfaite de la vie adulte (tu viens totalement de briser mes rêves ahah)! J'espèrai justement que les rumeurs et les commérages étaient révolus en études sup et au boulot, et c'est ce qui me faisait le plus de bien limite ce que j'attendais avec impatience (eh bien c'est raté) :(
    J'ai quand même hâte de voir ce que la vie d'adulte me réserve, vive l'indépendance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah je suis désolée Noémie :/, voyons le positif, tu es prévenue et tu ne le découvriras pas en étant abasourdie comme moi ahah

      Mais sinon, la vie d'adulte ça a des côtés grave positifs aussi tkt !

      Des poutoux

      Supprimer
  5. J'adore ton article ! Beaucoup de personnes se retrouvent à travers ton article, les rumeurs sur l'âge adulte ne sont pas souvent vrais ahah
    bisous à toi ,

    mon blog : https://hersblogsite.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh merci pour ce message ! Ca fait plaisir :)

      Des poutoux

      Supprimer
  6. Alors je n'ai que 21 ans mais je crois que je serais comme toi haha !!
    Je te jure moi j'aime pas le vin je peux pas !
    Et ma meilleure amie sera tjrs ma meilleure amie à 40 ans hahaha !!
    Bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah j'adoooore !!
      Tkt tu as encore tout le temps pour apprendre à aimer le vin ahaha

      Des poutoux <3

      Supprimer
  7. Haha être encore fauchée je compatis c'est vraiment relou :p allez il ne reste plus très longtemps avant qu'on roule sur l'or! des bisous! <3

    RépondreSupprimer
  8. Tu sais que je me reconnais totalement dans ton article. A bientôt 30 ans, j'ai l'impression d'être encore une enfant, je rigole devant Zig et Sharko, pleure pour un rien dès que c'est un peu émouvant car hypersensible et me dis toujours qu'il y a un véritable décalage entre la vision que j'avais d'une femme de 30 ans et la fille que je suis aujourd'hui (impossible pour moi de me dire que j'ai l'âge d'être appelée Madame !). Bref cela me rassure quelque part car pour le coup, certains de mes proches ne comprennent pas que l'on puisse se marrer devant des dessins animés en prenant son petit déjeuner à mon âge !! Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh merci Caro pour ce message ! Ca fait plaisir de voir qu'on partage les mêmes choses...
      Si on est heureuse comme ça, c'est ce qui compte ;) tant pis si on ne répond pas "aux critères" de la société !

      Des poutoux <3

      Supprimer

Merciii beaucoup ♡