Vivre sans les réseaux sociaux ? Mon expérience !

9/13/2016 Soraya Bay 14 Comments



HEY ! 


A l'heure où les réseaux sociaux font partie de notre quotidien. 
Participent-ils ou dictent-ils notre vie ? Sommes-nous obligés désormais d'être présent sur un réseau social quant on voit l'accroissement de celui-ci dans la communication ? J'entends la communication en terme professionnel mais aussi personnel.

Un stage de cinq mois en tant que community manager, un blog avec une présence sur les réseaux sociaux recommandée, mais aussi des outils personnels pour communiquer avec son entourage. 
Le résultat ?  Une saturation, une exaspération. 

Triste constat que j'ai fait fin Juillet à la fin de mon stage : pourquoi j'ai ce tic de toujours actualiser mes applications sur mon téléphone ? Pourquoi à chaque notification qui sonne je suis obligée de jeter un coup d'oeil ? 
 Voyeurisme ou curiosité ? Addict ou non ?

Pourquoi lorsque je suis en bonne compagnie avec mes amis, mon entourage, il y a toujours ce moment où on est tous sur son téléphone, au lieu de profiter pleinement de ce moment ensemble ?

Courant Juillet, j'avais désactivé les notifications de mes réseaux sociaux mais aussi des mails sur mon téléphone. Doucement, je me rendais compte que je m'y rendais de moins en moins et c'était mieux comme ça. 


Puis est venu d'autres constations : pourquoi je suis systématiquement obligée de prendre en photos tout ce que je fais et de le publier instantanément sur les réseaux ? Pourquoi ce réflexe alors que je n'ai pas besoin de forcément alerter tout le monde de ce que je fais ?
Pourquoi lorsque je me pose une question, ou recherche une information sur une personne, je suis obligée de tout stalker sur la personne sur les réseaux sociaux ? 

Pourquoi  on vivait parfaitement bien sans les réseaux sociaux auparavant ?


A force de me poser toutes ces questions et de devenir folle à avoir ce tic de toujours checker les applications, je me suis dis qu'une pause était nécessaire. Il était hors de question pour moi que je passe mon voyage à New-York à interrompre ce que je faisais pour tout vérifier. J'avais un ras le bol, un besoin de souffler, de dire STOP. Ce besoin de s'évader et de se couper de la routine, de ma vie.


Et si je coupais mes réseaux sociaux pendant onze jours, le temps de mon voyage ? Lorsque j'ai susurré l'idée à mon entourage, il a été unanime : impossible, tu craqueras.
Mais j'ai voulu tenter, je m'étais fixée deux jours pour tout vérifier au cas où j'étais vraiment curieuse et j'en avais ce besoin.


Le bilan ? J'ai tenu treize jours. A mon retour, je ne voulais même pas de nouveau ouvrir mes applications car j'avais peur, j'appréhendais de tout lire, de retomber dans cette spirale où j'ai l'impression qu'on nous ordonne cette présence et ce besoin d'exister sur Internet. 


J'ai été fière de moi d'avoir pris la décision de tout couper. J'ai pu me rendre compte de mon comportement au travers des autres individus. Je ne compte pas le nombre de personnes que j'ai croisé le nez sur son téléphone au lieu de lever la tête et de regarder autour de soi. Ni le nombre de touristes qui prenaient tellement de temps à prendre des photos sur son téléphone : " attends mon snap est raté, recommence stp", " Han il faut que je fasse un snap de ça, vas y prends moi stp", " T'as de la wifi ? Je vais poster sur Facebook ! ", " Attends, je choisis le filtre Instagram de ma photo." et j'en passe... Alors moi aussi, je fais subir ça à mon entourage ? Moi aussi, au lieu de profiter du moment, des personnes, je reste sur cet écran avec du virtuel. Je comprends toutes les remarques de mon entourage qui se disait agacé car je passais trop de temps sur mon téléphone. Je comprends surtout que la vie c'est avant tout du réel, qu'il faut s'accorder des pauses.

Vous remarquerez que mes posts sur mes réseaux sociaux sont moins fréquents, je poste lorsque j'ai envie et non pour me dire " ça fait longtemps, poste quelque chose". Mon snapchat n'est pas très productif, le fait de devoir poster quelque chose tout de suite me dérange un peu. Je n'ai jamais été très fan de Facebook (je parle de mon compte pas ma page) qui est un réseau de voyeurisme et d'indiscrétion malhonnête. J'aime toujours autant vous suivre sur les réseaux, lire vos petites histoires. J'aime poster des moments de ma vie.  Mais si j'ai bien compris une chose c'est qu'il faut savoir lâcher prise et dissocier le réel et le virtuel et surtout profiter de ces proches quand ils sont là. 


Il faut savoir partir pour mieux revenir.


ps : pour vous expliquer le choix de la photo. Elle a été prise à l'aéroport de Paris lors de mon départ (avant de commencer ma grève), j'étais en train d'effectuer un snap ;)

À TRÈS VITE !

14 commentaires :

  1. Coucou ma belle !
    Tu dois te dire non mais la fille elle reprends demain et elle dors toujours pas à 1heure du mat... et oui mais c'est dure de reprendre le rythme puis demain je commence à 11heure donc ça va :P
    Les réseaux sociaux j'avoue que j'y passe pas mal de temps j'aime beaucoup instagram et twitter ! Facebook un peu moins j'y passe pas énormément de temps ! Parfois c'est vrai qu'on en deviens accro ! Quand je suis en vacances généralement je n'ai pas le wifi à toutes occasions finalement ça me fait un break obligatoire haha :D En tout cas je te comprends parfaitement faut savoir profiter également du "réel" :)
    Bisous et bonne rentrée <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message !
      Je te souhaite une excellente rentrée et que du bonheur dans ta vie future.
      Il est bon de savoir prendre des pauses :)

      Poutoux

      Supprimer
  2. Tu as tout à fait raison, se recentrer sur la "vraie" vie, c'est pas mal non plus ;) Je suis de l'ancienne école: je ne regarde jamais mon tél quand je suis avec quelqu'un, ou si je fais une activité, j'ai passé trois semaines en Polynésie, autant te dire que j'avais autre chose à faire, même si je sais que les clichés auraient été magnifiques sur instagram;) tant pis, je fais qq articles sur le blog, mais au moins j'ai vécu mon voyage à fond, j'ai déjà pris un tas de photos et vidéos, je n'allais pas en plus passer du temps sur le tél. Bref, les réseaux , c'est génial, mais comme tout, il faut faire la part des choses. Sinon on passe sa vie à rêver celle des autres...
    bisous et belle journée, merci pour cet article!
    flo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message que je partage totalement !
      Tu as eu raison de bien profiter de ton voyage...

      Poutoux !

      Supprimer
  3. Wahou, tu es courageuse! Je pense que je suis incapable de me couper du web et des réseaux sociaux, j'en suis accro. C'est affreux d'en arriver à ce point.. mais tout comme toi, en travaillant sur le web et le boulot de blogueuse c'est compliqué. Tout comme toi, par moment j'ai des ras le bol et ça m'exaspère. Je devrais faire un petit test déjà de deux jours, voir ce que ça fait :)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, je m'en sentais incapable et pourtant j'ai réussi à le faire. Ca fait le plus grand bien, je ne peux que te conseiller d'essayer :)

      Poutoux !

      Supprimer
  4. Coucou ma douce! Je te souhaite à toi aussi une très belle année <3 je suis tellement accro à mon téléphone que j'ai du mal à m'imaginer passer 13 jours sans aller vérifier twitter ou insta, c'est une vraie maladie je sais... il faudrait que j'essaye aussi de me couper un peu plus de tout ça :/ des bisous ma Soraya!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sarah pour ton message :)
      Je suis sure que tu en es capable aussi !

      Poutoux

      Supprimer
  5. Hello ! Même constat que toi, je pense qu'on est beaucoup dans cette situation aujourd'hui. J'ai fais ma "digitale detox" lors de mes semaines de vacances et je pense que c'est un bon point de départ. Le contexte de vacances nous encourage à décrocher du quotidien et à profiter dix fois plus de ce et ceux qui nous entourent. Le constat fait mal tout de même. Surtout que je suis comme toi, j'ai connu l'époque "sans réseaux sociaux"!!! Le tout est de s'en rendre compte déjà. Depuis cette année, je me force à me planifier des jours off, et ça fait du bien.
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marine pour ton message, je partage tellement le même point de vue que toi !
      On faisait comment avant ? :(

      Poutoux

      Supprimer
  6. Salut ma belle !
    Je devrais vraiment suivre ton exemple les réseaux ça me prend la tête dès fois du coup je m'en éloigne surtout avec la fac ! Quand j'étais plus petite MSN et tout le reste c'était cool ;)

    Bises ma chérie <3

    RépondreSupprimer
  7. Bravo à toi ! C'est vrai avant on vivait très bien sans, en tout cas nous on aura connu ces bons moments sans encore trop de technologie. J'ai l'impression que parfois les réseaux sociaux ont plus un impact négatif que positif sur nous, c'est tellement plus facile de se moquer de quelqu'un sur fb et ça c'est vraiment dommage que certains réseaux soient utilisés uniquement pour faire du mal. En tout cas, je t'admire parce que ce n'est vraiment pas simple de sortir son nez de son téléphone même rien que pour prendre une photo haha. Moi ça va je n'ai jamais activé les alertes de notifications sur les réseaux sociaux lol, je suis juste alertées pour les sms et appels ;)

    Bisous ma belle et bon week-end !
    https://mariemangedesfruits.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  8. Coucou ! J'avais déjà lu ton article il y a quelques mois et il a encore plus resonne aujourd'hui. J'ai souvent cette envie de poster des photos pour montrer aux gens que je voyage et que je fais de belles rencontres, que je suis avec ma famille ou les amis... Et puis alors à quoi ça leur sert de savoir cela ? Alors à plusieurs reprises j'avais supprimé les comptes mais j'en refaisais de nouveaux (quelqu'un se reconnait dedans ?). Mes amis me disaient qu'ils en avaient un peu ras la patate de toujours devoir me suivre sur un autre compte et qu'ils ne savaient plus lequel était celui que j'utilisais vraiment. Depuis j'ai gardé les mêmes comptes mais toujours avec cette grande envie de les supprimer. J'ai aussi fait partie de cette génération qui est née sans ces technologies. Petite j'avais accès parfois à l'ordinateur pour jouer à Adibou vers l'âge de 6 ans et quelques minutes par jour. Et mon premier portable je l'ai eu tard par rapport aux enfants aujourd'hui. Vers 14 ans. Et encore je m'étais débrouillée pour en avoir un d'une amie car mes parents ne voulaient pas encore m'en donner un.

    Internet est super c'est clair et on peut passer tellement de temps dessus. C'est comme une zone de confort , comme un petit univers où toutes les personnes peuvent se rencontrer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir pris le temps d'écrire ce message et de partager ton expérience avec les réseaux sociaux...
      On est tellement connecté, qu'on en oublie la vie réelle... Je pense que cela s'aggrave avec les personnes qui vivent de leur Instagram & surjouent réellement, les petites de 12 ans qui sont maintenant très connectées (à notre âge, on était loin de tout ça !) s'identifient en pensant que c'est la réalité alors que c'est une mise en scène...

      J'ai peur de me dire où seront les réseaux sociaux dans plusieurs années..

      Supprimer

Merciii beaucoup ♡