5/06/2013 Soraya Bay 8 Comments

Hey ! 

Parlons sport aujourd'hui !
Ahhh le sport, chose que j'ai longtemps détesté au collège et au lycée. Synonyme de torture, j'appréhendais chaque cours de sport durant cette période. Je ne me suis jamais entendu avec un de mes professeurs et je m'y rendais toujours à reculons. Que ce soit basket, handball, endurance, natation.. et même escalade, croyais moi ce dernier est similaire à un calvaire. Je vous situe la scène, on était au lycée et on avait durant un trimestre " escalade" or lorsque vous avez le vertige c'est très compliqué.. Les enseignants n'y pretaient pas attention et nous forçaient à escalader ces murs. ( dans mon souvenir à chaque veille de cours je ne dormais pas) Une fois, pour " enlever notre peur" nous devions escalader le plus haut mur de la salle et une fois arrivée en haut, faire une descende dans le vide = se lacher pour qu'on prenne conscience que l'on est bien attaché et que l'on ne risque rien. J'ai essayé de m'enfuir du cours, de me cacher.. mais la prof m'avait dans le collimateur. La grande épreuve a été déjà de monter ce mur, une fois en haut je ne voulais absolument pas me lacher et rester agripper. La classe entière me regardait mais pour moi hors de question de me lacher, j'avais un blocage. Quinze minutes plus tard j'étais toujours sur mon mur et la prof me disait que de toute façon j'allais avoir des crampes et je serais obligée de me lacher. Quelques minutes plus tard, toujours agrippée  la prof perda patience et me demanda de me mettre en position pour faire " une descente normale" avec des mots tels que " c'est pas comme ça que tu vas avancer, il faut vaincre ses peurs'.. blablabla j'aurais bien voulu la voir vaincre sa phobie. (ou plutôt la forcer) La petite fille naive que j'étais s'est mise en position et en deux secondes j'ai pas trop compris ce qu'il se passait mais on ne m'a pas fait descendre normalement mais on a lâché un maximum de vide pour que je ressente cette sensation de "chute". J'ai HURLE, pas le petit cri non.. le hurlement où toutes les personnes se trouvant dans les salles à proximité sont venues voir ce qu'il se passait. Je tremblais comme une folle et arrivée en bas je me suis effondrée en larmes toute bouleversée. La prof m'a regardé avec son sourire et m'a lancé un " tu vois tu nous a fait perdre notre temps, c'était faisable" J'ai pris mes affaires et quitté le cours. Avait elle compris ce que je venais de vivre ou ?

C'était un exemple de cette douleur qu'était pour moi le sport. L'année suivante, j'étais dispensée. Puis durant les études supérieures il n'y a plus de sport. (ou seulement en option)

Le temps passe et un jour alors que je me rendais chez mon médecin, celle ci m'a conseillé de faire du sport pour destresser. Oui en plus de détester le sport, je suis la nana la plus stressée et angoissée qui puisse exister ! Un rien m'angoisse et selon se ressent sur mon humeur. ( bonjour la nana invivable que je suis durant les périodes d'exams) Lorsque le médecin m'a dit ça je lui ai répondu " non je déteste ça ! " Puis la famille a commencé à me dire également que je devrais faire du sport. 
Puis il y a eu " mon corps" je ne suis pas grosse je le sais mais je ne suis pas spécialement bien dans mon corps car je trouve que mes fesses et mes cuisses ne sont pas assez musclées, la seule solution est le sport pour y remédier.

Durant les vacances d'été 2012 lorsque j'étais partie à Bordeaux, j'adorais me promener le long de la Garonne à vélo.(très bon pour les cuisses) Une fois de retour à Lille, j'ai tenu cette habitude et j'ai refait du vélo, mais avec le bon temps de notre cher département nordiste.. C'était assez compliqué.

Alors j'ai vite abandonné et réfléchi à une autre alternative :

> le footing ? le regard des autres dans la rue, se motiver pour sortir puis avoir toujours une excuse " il fait trop chaud, trop froid, il pleut, j'ai pas le temps... Non 
> Sport collectif ? Non il me faut un sport en solitaire.
> S'inscrire dans une salle de sport ? Payer un prix aussi élevé en sachant que je ne sais pas si ça va me plaire, le regard des autres.. Non plus
Puis je me suis souvenue que j'avais eu la fleur AbdoGain Domyos ! Cet outil de torture que j'ai utilisé les quatre premiers mois puis rangé et donc j'ai décidé d'aller faire un tour à Decathlon. 




ET TADAAAAAAAAA ! Mon plus gros complexe étant mes fesses et mes cuisses, l'alternative absolument géniale, fantastique et autres superlatifs était le Stepper ! 
J'ai donc commencé  par me faire des séances de dix minutes de stepper suivi de mon Domyos. Au début je l'utilisais petit à petit deux fois par semaine.....

 Et nous voici DIX MOIS plus tard ! Autant vous dire que je suis absolument ravie de ces achats, je fais du stepper et des abdos fessiers trois fois par semaine environ, cela varie des périodes, il m'arrive même d'en faire tous les jours. Sii sii ! Alors je ne peux que vous conseiller de passer l'étape de "toute façon j'ai toujours détesté le sport et je suis nulle". Au jour d'aujourd'hui, c'est comme devenu primordial de faire ses petites séances (bien sur je ne suis pas du tout une grande sportive) je me sens moins stressée, plus en forme et j'ai un corps nettement plus musclé ! On remarque une belle différence et j'en suis ravie.  Pour le moment, je ne suis pas prête d'arrêter et quand je n'ai pas le temps de faire ma petite séance il m'arrive même d'être frustrée.

_________________________________________________________________________________

Pour la tenue du jour, j'ai opté pour la simplicité et le confort. L'écharpe est un achat datant des soldes de Janvier et le reste vous connaissez.





Article un peu long aujourd'hui mais je voulais vous partager mon expérience d'une ado détestant le sport à une jeune fille qui apprend à aimer le sport.

A très vite,

Xxx

8 commentaires :

  1. Je pense aussi me mettre au stepper :P
    Bisous
    Yu'

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment ultra sympa ce post. Moi c'est l'aquabiking qui me plairait bien mais le prix :/
    Il faudrait que je fasse du sport mais j'avoue qu'après mes journées de boulot, je n'ai actuellement pas le courage...
    Ta tenue est très jolie, bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton com' !
      C'est vrai que l'aquabiking me tenterait bien aussi!

      Supprimer
  3. bien de se motiver pour le sport ! C'est important effectivement ! Le look que tu portes est sympa.

    http://lanoura.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  4. I like the scarf & shirt combination!

    RépondreSupprimer

Merciii beaucoup ♡