3/22/2013 Soraya Bay 11 Comments


Fringues ? Tendance ? Mode ? Consommation ? 

Chaque personne a une vision différente de la mode. 
Pour moi, c'est une manière de s'exprimer, de m'extérioriser. Par définition, c'est une manière de s'habiller à un moment donné. 
Dès mon plus jeune âge, ma mère m'emmenait avec elle faire les magasins, tous les samedis après midi, comme un rituel je l'accompagnais dans les boutiques. Je crois que c'est comme ça que j'ai pris gout aux vêtements. Encore aujourd'hui, je fais très souvent les magasins, je regarde les vitrines attentivement, je me promène au milieu des rayons en m'imprégnant des tendances, je touche à toutes ces matières différentes et surtout je prends toujours autant de plaisir à le faire. Un réel passe temps, une passion
Ce que j'adore également c'est me poser sur une terrasse d'un café dans une rue avec beaucoup de passage et observer les gens, leur démarche, leur look, leur visage. Inconsciemment, notre tenue vestimentaire révèle notre humeur et j'essaye de décrypter ce que les gens ont voulu exprimer en choisissant leurs vêtements le matin ou la veille.  
Ce qui est important est  d'être à l'aise dans ses vêtements et être en adéquation avec son corps. Inutile de porter une taille trop petite en étant trop serrée dans sa tenue sous peine que c'est une taille 36.  Voilà un  problème de la mode a souligner : la taille. Cette dictature a toujours vouloir nous véhiculer cette image de personnes minces pour mettre en valeur des vêtements. Je pourrais m'éterniser sur le sujet suivant :  la mode & notre société actuelle. ( prêt pour la dissert' vous avez quatre heures ? ahem.. )
Suivre les tendances ? Oui ! Mais pas n'importe comment ! Qui n'a jamais vu une pièce en se disant " C'est trop moche je ne porterais jamais ça " et à force de voir cette pièce sur beaucoup de personnes, vous avez fini par craquer et l'acheter.. N'est ce pas ? Cette situation m'arrive assez régulièrement, le dernier en date : le legging. Moi qui détestais cela il y a quelque temps, maintenant j'ai envie de m'acheter plusieurs modèles tellement on est à l'aise dedans. Par contre cela ne fonctionne pas pour toutes les tendances. Exemple : les baskets compensés. Alors là non non et non je ne peux pas ! Je n'arrive même pas à m'imaginer avec ça aux pieds tellement ces baskets ne me correspondent pas . 

Vous devez vous demander pourquoi je vous raconte tout ça ? La réponse est cette photo :


Une partie de mon dressing, environ quatre vingts tuniques, une cinquante de tee shirt, une trentaine de pulls/ gilets, une vingtaine de jeans, une quarantaine de chaussures, une vingtaine de vestes, une vingtaine de sacs et environ quatre vingts vernis. 

Alors voici le triste constat que je me suis fait ces derniers jours sur ma consommation et mon dressing. Ce qui me parait le plus absurde je pense est que j'arrive encore à me dire " J'ai rien à me mettre". Outre le fait que j'ai perdu du poids ces derniers mois ce qui m'avait " obligé" à consommer le reste est un peu  d'achat voulu et entre nous, il y a également des achats compulsifs. J'ai pris cette mauvaise habitude que dès qu'une chose n'allait pas ( exemple : pas le moral, dispute avec un proche, mauvaise note...) c'était un prétexte pour dégainer ma carte bleue et m'acheter quelque chose pour me consoler. Sur le coup cela fonctionne on se sent mieux mais ensuite le vêtement se retrouve au fond du dressing avec toujours l'étiquette dessus. Contrairement à ce que j'ai pu lire sur les blogs, je ne consomme pas plus depuis que j'ai un blog mode, ma consommation reste inchangée ( mais elle était déjà élevée ). Venant au but de cet article, dans quelques mois si tout va bien, ( je touche du bois) je prends mon envol, mon indépendance, ma liberté..etc..Et je vais devoir : 
- déménager et faire un tri devant toutes ces choses (faire des choix = ma hantise )
- apprendre à gérer mon budget , soit tu bouffes et tu dors sous un toit soit tu continues à dépenser sans compter. 

Je crois que ça va être une grosse étape dans ma vie ado/adulte. Vivant encore chez mes parents, tout mon argent pouvait passer en fringue, en beau discours de "fille pourrie gâtée" je pouvais m'acheter tout ce que je voulais ( dans la limite du raisonnable hein! Je ne porte pas de Dior, Prada, Louboutins..). 
J'ai déjà essayé plusieurs tentatives de désintoxication : 
- ne plus faire les magasins
- éviter de m'acheter Grazia le Vendredi 
Le problème reste : Internet et les e-shop et ça, ça devient très dur.. Pourquoi chers magasins vous nous faîtes ça à nous pauvres accros du shopping ? On est quand même dans une société qui nous pousse trop à l'achat et la consommation ! ( les quatre heures sont bientôt finis, ma dissert' touche à sa fin)

Alors à nous de passer au dessus de toutes ces tentations et cette consommation en essayant de nous contrôler par nos propres moyens.  J'ai lu une phrase très juste sur un site : " Il y a une réelle différence entre le style et la frime" citation que j'ai trouvé très objective et qui peut permettre à certaines personnes de l'analyser car beaucoup trop d'individus de nos jours pensent avoir un style alors qu'au fond la seule chose qui leur interesse est de se montrer à n'importe quel prix.

La mode reste toujours une passion pour moi. Ce qui est paradoxal est que vis à vis des gens que je ne connais pas ou qu'à peine j'ai du mal à leur avouer que je veux travailler dans la mode peut être par pudeur, la  peur d'être jugée.. Lorsque je suis entrée à la fac il y a presque deux ans maintenant et que je faisais connaissance avec mes camarades, on se disait souvent : "Pourquoi tu as choisi ces études? tu veux faire quoi plus tard ? " Je ne voulais absolument pas leur répondre que mon avenir je le voyais nul part que dans la mode et pourtant je le pensais tellement fort. 
Au fil du temps, je suis obligée de le dévoiler car quoiqu'on puisse penser sur ce sujet ( mode = superficialité) cela fait parti de moi et de ma personnalité et ça, ça ne changera jamais.

Je voyais de plus en plus d'articles fleurir sur la toile sur ce sujet et avec ce qui se passe dans ma vie + les débats qui se sont installés à travers les blogs, j'avais envie de m'exprimer et donner mon avis. Sur ce, je vous laisse avec mon petit budget que j'ai décidé de me fixer chaque mois pour tenter de m'évaporer peu à peu de cette société de consommation. 

A très vite avec certainement du look :)
Xxx





11 commentaires :

  1. Joli dressing parfaitement rangé. Il est vrai que ce n'est pas toujours évident de se contrôler mais bon après si c'est ce que tu aime... Après tout, on a qu'une vie ! Bises :)

    RépondreSupprimer
  2. Ahah tu me fais penser à moi pour le dressing, même si moi la mode n'est pas une passion. Et je disais pareil pour les baskets compensées puis j'ai changé d'avis le jour où j'en ai vu de très jolies qui me plaisaient. xx

    RépondreSupprimer
  3. Super article, qui de plus fait réfléchir ... :)
    En tout cas je suis très impressionnée par ton dressing bien garnie ^^

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement dur dur de rien acheter même quand son dressing est plein on a toujours une bonne excuse!


    Http://Fashioneiric.blogspot.com

    Coline ♡

    RépondreSupprimer
  5. Ton dressing j'en suis folle!
    Mais plus sérieusement, j'ai pris aussi la sale habitude d'acheter compulsivement quand ça ne va pas! Les magasins m'aident à extérioriser, et je pourrais passer des heures à contempler mon dressing, à le ranger, à me changer, à associer mes vêtements et tout ça. Ton article explique tout! Je ne me considère cependant pas comme une compulsive du shopping, enfin plus maintenant, disons que je me suis calmée niveau achats. En tout cas, la mode peut être une passion très dévorante!

    RépondreSupprimer
  6. Aha j'adore ta disserte ma belle... je suis impressionnée par ton dressing ! Déjà que je n'ai pas tout ça et que je trouve que je devrais en revendre un max (parce qu'au final je porte souvent les mêmes choses quand même et certaines pièces voient le jour une fois dans l'année...
    http://www.melolimparfaite.com

    RépondreSupprimer
  7. J'ai lu attentivement ton article, et c'est bien que tu puisses le dire. Effectivement on dépense sans compter, alors que il n'y a pas réel besoin de vêtements. Mais ne t'inquiètes pas, tu verras quand tu auras ton appartement et que tu devras tout te payer, ça va te calmer, et tu vas comprendre. Moi, en tout cas, c'est comme ça que je me suis calmé! Et bon courage pour ton futur tri 😉 bisous

    RépondreSupprimer
  8. J'ai trouvé cet article vraiment plaisant à lire, le monde du vêtement est fascinant. Là où ton article m'a le plus parlé c'est au niveau de la taille, je n'ose pas prendre une taille au dessus de la mienne selon la coupe du vêtement sous prétexte que le 36 taille vraiment petit. Je me remets en question moi, fan des régimes (alors que j'ai repris du poids ces derniers temps, vraiment).

    Au niveau des tendances je suis d'accord, je me suis jurée que je n’achèterai jamais de legging, je m'y tiens mais des fois j'en trouve des jolis, pareil pour les compensées, le pantalon blanc, les tee shirt avec des gens dessus, les vêtements tout cuirs auxquels je ne peux pas succomber (et ne veux pas).
    Là j'ai cédé déjà à la tendance japonisante avec un foulard avec des oiseaux haha, et j'ai cédé aussi à l'imprimé tête de tigre (mais sur un short donc ça passait mieux !).

    Je suis ravie d'avoir eu ta vision des choses. Je dépense pour ma part beaucoup plus depuis que je tiens mon blog et j'ai pensé à l'arrêter plusieurs fois par rapport à cette dépendance. J'essaye de me modérer tant bien que mal mais c'est un peu idiot comme addiction !

    RépondreSupprimer
  9. Coucou ! Merci pour tes adorables commentaires, j'espère que tu vas bien ? Bises et à bientôt :)

    RépondreSupprimer
  10. j'ai déjà mon propre appart' donc c'est sur qu'on réfléchit d'avantage avant d'acheter des vêtements.
    C'est dur de résister et surtout en ce moment, car j'essaye d'économiser au maximum..
    en tout cas j'ai vraiment aimer lire ton article.

    RépondreSupprimer

Merciii beaucoup ♡